Maria Laura Baccarini, Régis Huby & Yann Apperry "All Around" (2010)

Maria Laura Baccarini, Régis Huby & Yann Apperry  "All Around"  (2010)

Maria Laura Baccarini -  Régis Huby -  Yann Apperry

Music : Régis Huby
Lyrics : Yann Apperry
Maria Laura Baccarini: Vocals
Régis Huby: Acoustic violin & electro-acoustic tenor violin
Sabine Balasse: Cello
Jean Marc Larché: Saxophone
Catherine Delaunay: Bb clarinet
Roland Pinsard: Bass clarinet
Olivier Benoît: Acoustic & electric Guitar
Benjamin Moussay: Piano (Exept on"All is Fire" piano: Sylvain Thévenard)
Claude Tchamitchian: Double bass
Guillaume Séguron: Double bass & electric bass guitar
Christophe Marguet: Drums
 

 

"… Comment définir « All Around » ne serait-ce que d’un point de vue formel ? Opéra de chambre post-moderne ? Féerie lyrique à une voix ? Monologue enchanté ? « Concept album » déroulant son fil narratif en un chapelet de « chansons » mutantes ?

Conçu en étroite collaboration avec le romancier Yann Apperry, auteur ici d’un « livret » à la fois poétique et subtilement « politique » dans sa dimension écologique pointant le fossé grandissant entre l’homme et la nature, « All Around » n’entre véritablement dans aucune catégorie. Sur un argument relevant du voyage initiatique et se jouant avec beaucoup de malice des grands thèmes et topos des contes de fées de notre enfance, Régis Huby a en effet composé une partition d’une grande subtilité empruntant sa grammaire autant aux musiques nouvelles issues des divers courants minimalistes et des grandes fresques répétitives de Steve Reich que du jazz moderne de tradition européenne, de la pop anglo-saxonne la plus moderniste ou encore des musiques folkloriques celtiques revisitées à l’aune de la free music…

Soliste paradoxale, organiquement intégrée aux tissus sonores complexes d’une partition dense pulsée de boucles rythmiques en métamorphoses permanentes, Maria Laura Baccarini tient tout du long sur ses épaules cette fable musicale d’un genre nouveau, faisant preuve tout à la fois d’une constante musicalité et d’une authentique force dramatique…. "

Stéphane Ollivier